jeudi 15 février 2018


Ce mois-ci, le thème de la photo est : Constraste. Il a été choisi par Philisine Cave du blog : Je me livre.

J'ai choisi une photo de lumière et d'ombre pour illustrer ce contraste.


Hydra Grèce
Hydra

Allez voir comment les autres participants ont joué avec ce thème, en cliquant sur les liens ci-dessous : 

Akaieric, Alexinparis, Amartia, Angélique, Aude, Betty, BiGBuGS, Blogoth67, Cara, Carolyne, Chat bleu, Chiffons and Co, Christophe, Cricriyom from Paris, Céline in Paris, Danièle.B, DelphineF, El Padawan, Escribouillages, Eurydice, François le Niçois, Frédéric, Gilsoub, Gine, Giselle 43, J'habite à Waterford, Jakline, Josette, Josiane, Julia, Kellya, Krn, La Fille de l'Air, La Tribu de Chacha, Lau* des montagnes, Laurent Nicolas, Lavandine, Lavandine83, Lilousoleil, Lyonelk, magda627, Magouille, Mamysoren, Marie-Paule, Mirovinben, Morgane Byloos Photography, Nanouk, Nicky, Pat, Philae, Philisine Cave, Renepaulhenry, Sandrin, Sous mon arbre, Tambour Major, Who cares?, Xoliv', écri'turbulente.

mardi 13 février 2018

E comme Epidaure



Le site d'Epidaure fait partie de l'imaginaire et de la vie de celui ou celle qui habite en Argolide. Je ne déroge pas à la règle. Il agit sur moi, comme un pôle d'attraction. Combien de fois ne suis-je pas allée, seule ou en compagnie d'invités, affronter les marches du théâtre, 


Théâtre d'Epidaure Argolide Peloponnèse Grèce
Théâtre d'Epidaure (13.05.2007)

fouler les aiguilles de pins bordant le sanctuaire d'Esculape, 


Sanctuaire d'Esculape, Epidaure, Argolide, Péloponnèse, Grèce
Sanctuaire d'Esculape, Epidaure (07.10.2010)

évaluer l'avancement des travaux de restauration.  


Stade Epidaure Argolide Péloponnèse Grèce
Stade, Epidaure (29.11.2009)

Les points que je ne me lasse pas de voir et revoir sont nombreux, mais je ne peux m'empêcher à chaque fois de faire un saut jusqu'au bains romains,


Bains romains, Epidaure, Argolide, Péloponnèse, Grèce
Bains romains, Epidaure (14.05.2009)

et d'aller admirer encore et encore l'une des portes du théâtre.


Théâtre d'Epidaure Argolide Péloponnèse Grèce
Théâtre d'Epdiaure (03.04.2012)

J'aime découvrir de nouveaux détails, 

Théâtre d'Epidaure, Argolide, Péloponnèse, Grèce
Théâtre d'Epidaure (07.10.2010)

assister aux "performances" plus ou moins spontanées des touristes de passage


Théâtre d'Epidaure (03.04.2012)

et surtout aux représentations, durant le Festival d'Epidaure, qui chaque année m'étonnent par l'imagination des metteurs en scène et leur capacité à utiliser cet espace d'une manière toujours renouvelée. 


Théâtre d'Epidaure (07.07.2012)

lundi 15 janvier 2018

En toute simplicité


C'est un thème de saison, "Festivité(s)" que nous propose Edith Cubérés-Dutertre pour ce mois de janvier.



J'ai choisi une photo prise dans un village, lors de la fête de Τσικνοπέμπτη, à l'occasion de laquelle les orthodoxes mangent une dernière fois de la viande avant le début du carême, mais alors en grande quantité  ! Comme toujours, une fête ne se conçoit pas sans musique et danse traditionnelles, et si ce n'est sur la place du village, c'est dans une de ses rues.


Danse populaire Foinikounda Peloponnese
Foinikounda (03.03.2016)

Vous trouverez quel est le sens de la fête des autres participants en cliquant sur les liens ci-dessous :

Akaieric, Alexinparis, Amartia, Angélique, Aude, Betty, BiGBuGS, Blogoth67, Bubble gones, Cara, Carolyne, Chat bleu, Chiffons and Co, Christophe, Cricriyom from Paris, Céline in Paris, Danièle.B, DelphineF, El Padawan, Escribouillages, Eurydice, François le Niçois, Frédéric, Gilsoub, Gine, Giselle 43, J'habite à Waterford, Jakline, Josette, Josiane, Julia, Kellya, Krn, La Fille de l'Air, La Tribu de Chacha, Lau* des montagnes, Laurent Nicolas, Lavandine, Lavandine83, Lilousoleil, Lyonelk, magda627, Magouille, Mamysoren, Marie-Paule, Memories from anywhere, Mirovinben, Morgane Byloos Photography, Nicky, Pat, Philae, Philisine Cave, Pilisi, Renepaulhenry, Sandrin, Sous mon arbre, Tambour Major, Ventsetvoyages, Who cares?, Wolverine, Xoliv', écri'turbulente.

vendredi 12 janvier 2018

En Noir/Blanc



Pour répondre à un défi lancé sur Facebook, j'ai publié pendant 7 jours de suite des photos en N/B. Le thème était le quotidien. 

J'ai été frappée en transformant mes photos de noter à quel point le N/B rappelle la Grèce des années 50, celle que l'on retrouve sur certaines cartes postales vendues dans les kiosques. 

J'ai pris le parti de publier des photos de personnes en activité... ou pas !

Pêcheur, Koilada, Peloponnèse
Koilada (22.04.2010)

Nauplie, Nafplio
Nauplie (29.08.2010)

Peloponnese taverne
Dervenakia (26.05.2010)

Muloi Argolide Peloponnese
Muloi (28.04.2012)

Hydra
Hydra (17.05.2011)

Nauplie Nafplio
Nauplie (02.03.2012)

Dervenakia Peloponnese
Dervenakia (26.05.2010)

Les gestes n'ont pas changé, mais ne croyez pas que je sois passéiste pour autant. 

lundi 1 janvier 2018

Bonne année 2018 à tous et à toutes


Fribourg
Maison Rouge, Fribourg (25-12-2017)

vendredi 15 décembre 2017

Péché mignon


Voilà le thème de la Photo du Mois, choisi par Angélique.

J'ai hésité entre le café frappé en été et le petit noir en hiver, mais finalement, je dois bien avouer que mon péché mignon à moi, c'est bien la sieste ! 

Alors quoi de mieux qu'un parasol et des chaises longues en bord de mer pour l'apprécier à deux !

Plage Iria Peloponnese
Paralia Irion (20.08.2017)

Vous êtes curieux de savoir ce que ce thème a inspiré aux autres participants ? Cliquez sur les noms suivants pour le découvrir.

Akaieric, Alban, Alexinparis, Amartia, Angélique, Aude, Betty, BiGBuGS, Blogoth67, Brindille, Bubble gones, Cara, Carolyne, Chat bleu, Chiffons and Co, Christophe, Cricriyom from Paris, Céline in Paris, Danièle.B, DelphineF, El Padawan, Escribouillages, Eurydice, François le Niçois, Frédéric, Gilsoub, Gine, Giselle 43, J'habite à Waterford, Jakline, Josette, Josiane, Kellya, Krn, La Tribu de Chacha, Lau* des montagnes, Laurent Nicolas, Lavandine, Lavandine83, Lilousoleil, Lyonelk, magda627, Magouille, Mamysoren, Marie-Paule, Memories from anywhere, Mirovinben, Morgane Byloos Photography, Nicky, Pat, Philae, Philisine Cave, Pilisi, Renepaulhenry, Sandrin, Shandara, Sous mon arbre, Tambour Major, Tataflo, Ventsetvoyages, Who cares?, Wolverine, Xoliv', écri'turbulente.

dimanche 10 décembre 2017

Activité dominicale


Ce matin, à Karathona, les pêcheurs du dimanche étaient à l'oeuvre, le port était animé et la promenade vers Arvanitia très fréquentée. 

Karathona Nauplie Nafplio
Karathona (10.12.2017)

mercredi 6 décembre 2017

D comme Dalaras



La première fois que j'ai vu Giorgos Dalaras c'était sans le connaître. Je me rappelle de l'émotion qu'avait suscitée en moi la retransmission à la télévision suisse  de l'énorme concert  organisé à Athènes en 1974 après la chute des colonels. Il y avait Mikis Théodorakis bien sûr, mais parmi les chanteurs se trouvaient non seulement Maria Farandouri, Xaris Alexiou, mais aussi Giorgos Dalaras.


Et puis j'ai découvert ses disques et j'ai eu la chance de le voir en concert à Nyon en 1985. Tous les Grecs de Suisse et de France voisine s'y étaient donné rendez-vous et l'ambiance était aussi survoltée que lors de celui qu'il a donné, sur deux jours, au Centre olympique à Athènes en 1983. Je vous mets  la vidéo, qui avec plus de 60 chansons, vous donnera une petite idée de l'étendue de son répertoire, et c'était il y a plus de 30 ans !



C'est grâce à lui que j'ai découvert Tzitzanis, Vamvakaris, Tountas, Papaioannou, bref le rebetiko. 

Il a visiblement du plaisir à interpréter ces chansons reprises par le public qui les connaît par coeur et qui en redemande. Il donne toujours l'impression qu'il ne sait pas finir une représentation et je ne l'ai jamais vu quitter la scène sans en offrir quatre ou cinq de plus que les rappels habituels.

A Nauplie, il avait été invité dans le cadre du Festival de Musique et après avoir terminé sa prestation proprement dite, ses musiciens partis, il est resté seul en scène avec un pianiste, par ailleurs organisateur du festival, et il nous a offert, pendant plus d'une heure, des romances de Manos Xatzidakis. 




Je l'ai entendu chanter des chants grégoriens, il excelle aussi dans les smirnaïka, bref il peut tout se permettre et ne s'en prive pas. Il a toujours associé d'autres chanteurs à ses récitals, une manière de reconnaître leur talent et parfois de leur donner un coup de pouce. 

La voix de Dalaras m'accompagne presque quotidiennement depuis bien des années et je ne m'en lasse pas.

mardi 5 décembre 2017

Casanier


Chaque langue a ses bijoux d'expressions imagées, la grecque ne déroge pas à la règle. Ainsi pour dire "casanier" on utilise le terme spitogatos (σπιτόγατος) de σπίτι (maison) et γάτος (chat).

Néféli (10.02.2014)

Quand on sait la capacité des chats à trouver leur confort, il y a de quoi redonner des lettres de noblesse à nos "pantouflards" !


samedi 2 décembre 2017

C comme Cythère


La première fois que je me suis rendue à Cythère, c'était en septembre 1994, et alors que nous avions naïvement projeté de louer une voiture à l'aéroport, à notre arrivée sur l'île, nous avons vite déchanté, ce dernier se résumant à une petite cahute. Mais LE taxi de l'île nous a promis que nous en trouverions une à Kapsali, tout au sud. Comme nous cherchions également à nous loger, il promit de nous emmener dans la plus belle maison de Cythère et il n'avait pas menti.

Cythère Kapsali
Cythère - Kapsali (01.10.2014)

C'était la maison de la famille Da Ponte descendant des Vénitiens qui ont possédé l'île du XIIe au XVIIIe siècle. Outre sa position avec une vue imprenable sur le petit port de Kapsali 


Cythère Kapsali
Cythère - Kapsali (01-10-2014)

elle offrait l'avantage de pouvoir rejoindre une petite plage, quasi privée, par un sentier odorant.

Cythère Kapsali
Cythère - Kapsali (09-1994)

Comme toutes les maisons de grande famille elle possédait sa propre chapelle, créée à l'intérieur d'une des nombreuses grottes naturelles de Cythère.

De l'extérieur, on ne voit que l'entrée de ces églises et nous trouvions le proprio un peu prétentieux de ne pas appeler cela une "chapelle", 

Cythère Kapsali
Cythère - Kapsali (09-1994)

Mais une fois à l'intérieur, nous avons ravalé nos moqueries. Après quelques marches, nous nous sommes retrouvées dans une salle naturelle, haute de plusieurs mètres, éclairée par un puit de lumière entre deux rochers.  Sur le côté, une petite iconostase et derrière elle, le sanctuaire réservé au pope officiant.

Cythère Kapsali
Cythère - Kapsali (09-1994)

Vous l'avez compris, j'aime particulièrement Kapsali et c'est là que je suis retournée à plusieurs reprises pour profiter de l'ambiance de ses tavernes, de l'animation créée par les pêcheurs et de la douceur de son bord de mer. J'ai d'ailleurs eu la bonne surprise de constater que 20 ans plus tard, le tourisme, très raisonnable il est vrai, n'avait pas défiguré l'île et qui a gardé son caractère.

Cythère Kapsali
Cythère - Kapsali (01.10.2014)

Mais bien sûr l'île ne se résume pas qu'à ce seul endroit. Au contraire, elle offre de nombreuses plages, notamment à Avlemonas et Diakofti, et surtout de petites criques perdues au bout d'un chemin de terre, comme à Kyriakoulou.

Cythère
Cythère - Kyriakoulou (03.10.2014)
On y trouve aussi de beau village, comme Milopotamos et Potamos où le marché du dimanche réunit la population de la région.

On peut visiter Kato Chora, où se trouve un ancien château vénitien et plusieurs églises byzantine.

Cythère Kato Chora
Cythère - Kato Chora (02.10.2014)

Je pourrais encore vous parler de la grotte d'Aghia Sofia qui surplombe la mer, du monastère Myrtidion, du Kastro de Chora, mais je finirai par cette simple ruelle de la capitale.

Cythère  Chora
Cythère - Chora (01.10.2014)

mercredi 29 novembre 2017

Les drapés de marbre


En cherchant à relever le Défifoto du mois : "Oeuvre d'art", j'avais dans l'idée de trouver une photo de statue de la Grèce antique et en parcourant mes "archives", je suis tombée sur quelques bijoux. 


Corinthe  (2010)


Ce qui attire mon oeil lorsque je me balade dans les musées, c'est d'abord le plissé des habits.

Epidaure (2010)

J'admire la capacité des artistes de l'époque à reproduire  la légèreté du tissu, sa transparence même !

Epidaure (2010)

Mais pour le Défifoto j'ai trouvé un clin d'oeil que je vous laisse découvrir en cliquant sur le site à partir du 1er décembre.  Vous y trouverez d'ailleurs ce que le thème du mois aura inspiré aux autres participants.


mercredi 15 novembre 2017


Pour la photo du mois, c'est le thème "Ambiance automnale" qui a été choisi par Josette.

Dans ma région de Grèce pas de feuilles roussies, pas de châtaignes, mais quelques fois un peu de brume et un paysage mélancolique tout de même.




Vous découvrirez les photos des autres participants en cliquant sur les liens ci-dessous :

Akaieric, Alban, Alexinparis, Amartia, Angélique, Aude, Betty, BiGBuGS, Blogoth67, Brindille, Bubble gones, Cara, Carolyne, Chat bleu, Chiffons and Co, Christophe, Cricriyom from Paris, CécileP, Céline in Paris, Danièle.B, DelphineF, Dr. CaSo, El Padawan, Escribouillages, Eurydice, François le Niçois, Frédéric, Gilsoub, Gine, Giselle 43, J'habite à Waterford, Jakline, Josette, Josiane, Kellya, Krn, La Fille de l'Air, La Tribu de Chacha, Lau* des montagnes, Laurent Nicolas, Lavandine, Lavandine83, Lilousoleil, Lyonelk, magda627, Magouille, Mamysoren, Marie-Paule, Memories from anywhere, Mirovinben, Morgane Byloos Photography, Natpiment, Nicky, Pat, Philae, Philisine Cave, Pilisi, Renepaulhenry, Sandrin, Shandara, Sous mon arbre, Tambour Major, Tataflo, Ventsetvoyages, Who cares?, Wolverine, Xoliv', écri'turbulente.

mardi 14 novembre 2017

B comme Broderie

Au début de mon séjour en Grèce, j'ai collaboré à un atelier de couture dont la tâche principale était de reproduire à l'identique - si possible - les costumes traditionnels régionaux, en vue de les louer aux groupes de danses folkloriques. 



C'est ainsi que j'ai appris à broder, à la main et à la machine, par une technique qui consiste à fixer un cordon sur le tissu, sans jamais le couper ni le faire se chevaucher.


Je ne vous raconte pas la gageure ! Et le premier mot que j'ai appris à l'atelier ce fut : ξηλώσε το, ce qui revenait à me dire de découdre et de recommencer. Mais au bout du cinquantième tablier, je maîtrisais bien la technique et n'étais pas peu fière du résultat.

Costume traditionnel Grèce
Détail - Tablier Arachova



Ce tablier fait partie du costume traditionnel du village d'Acharova

Costume traditionnel Grèce
Ποδιά Αραχώβας

J'en ai également assuré la broderie du long gilet, mais cette fois-ci à la main, toujours avec la même technique.

Costume traditionnel Grèce
Σιγκούνι Αραχώβας

L'atelier était dirigé par Kostakis Gkikas et travaillait en collaboration avec le musée des arts populaires de Nauplie, dont je vous ai parlé ICI.  Depuis plus de 10 ans maintenant, le travail a été repris, à Argos, par Aris Tzonevrakis que vous pouvez retrouver sur Facebook. 

Pour ma part je garde un souvenir émerveillé des longues séances de broderie, parfois en silence pour se concentrer, mais bien souvent en éclats de rire, tant Kostakis avait le sens de l'humour et surtout de la vie. 


dimanche 29 octobre 2017

A comme Anafiotika


S'il y a un endroit où j'aime me balader quand je suis à Athènes, c'est bien le quartier d'Anafiotika, situé sur le flan nord de l'Acropole, juste en-dessus de Plaka.

En fouillant dans mes vieux albums, j'ai retrouvé deux photos prises en 1996 !


Anafiotika Athènes
Anafiotika (1996)















L'arbre a disparu, mais les chats sont toujours là !

Ce qui donne tout son charme à cet endroit, c'est qu'il forme comme un ilôt de calme dans le brouhaha de la ville et la déferlante de touristes dans Plaka et quand je dis îlot, je pèse mes mots, puisque ceux qui l'ont construit étaient des travailleurs originaires de l'île d'Anafi, pas loin de Santorin. C'est le gouvernement du roi Othon qui les avaient fait venir pour construire, notamment, le palais du roi, l'actuel bâtiment du parlement.

Anafiotika Athènes
Anafiotika (2011)


On y retrouve donc le style des Cyclades avec ses ruelles étroites et ses volets colorés.

Anafiotika Athènes
Anafiotika (2017)


Anafiotika Athènes
Anafiotika (2017)

Ce qui me ravi, c'est l'impression que l'on pourrait se perdre dans le labyrinthe de ces ruelles qu'il ne faut pas hésiter à emprunter, quitte à faire demi-tour si elles ne mènent pas plus loin que la porte d'une cuisine.

Anafiotika Athènes
Anafiotika (2017)

Certaines n'ont pas changé, seule la végétation a prospéré,

Anafiotika Athènes
Anafiotika (2017)

Anafiotika Athènes
Anafiotika (2011)
















d'autres ont été bien rénovées même si l'on trouve encore quelques ruines.


Anafiotika Athènes
Anafiotika (2017)




Anafiotika Athènes
Anafiotika (2017)














Ce qui reste immuable ce sont les chats !


Anafiotika Athènes
Anafiotika (2009)