jeudi 31 mai 2012

Festival d'Epidaure 2012 : le programme

Comme annoncé il y a quelques temps, je vous livre ci-dessous, le programme du Festival d'Epidaure de l'année 2012.

Au mois de juillet

6 et 7 juillet : Sophocle : Oedipe Roi






13 et 14 juillet : Aristophane, Les nuées






20 et 21 juillet : Aristophane : les Cavaliers





27 et 28 juillet : Hanan Snir : Electre et Oreste, la justice









Au mois d'août

3 et 4 août : Molière : Amphitryon






10 et 11 août : Aristophane :Les oiseaux






17 et 18 août : Aristophane : L'Eolosicon.









Les représentations ont lieu à 21 h. Les caisses sont ouvertes à partir de 19 h. Il n'est pas nécessaire de réserver à l'avance, le théâtre comptant près de 15'000 places, il est très rare qu'il soit complet.

Des bus spéciaux sont prévus à partir de Nauplie.

Je vous souhaite de pouvoir assister à l'une ou l'autre de ces représentations. Même si vous ne comprenez pas le grec, (une rapide lecture dans l'après-midi de la pièce vous aidera à suivre l'intrigue), la magie de lieu, l'imagination des metteurs en scène quant à l'utilisation de l'espace, sauront vous enchanter.

Théâtre d'Epidaure

lundi 28 mai 2012

O Kostaki, o Gkikas


Aujourd’hui, j’ai perdu un ami. Konstantinos Gkikas, était ce que l’on appelle un Monsieur, un grand. J’ai eu la chance de travailler avec lui à l’atelier de confection de costumes traditionnels, rattaché au musée des arts populaires de Nauplie.

Kostaki Gkikas

Dès son enfance il avait marqué son goût pour la couture, mais…. un garçon, qui plus est unique, ne pouvait se destiner à la couture, encore moins à la broderie. Fini le temps où le brodeur et son aide, passait de maison en maison et s'installait pendant au moins six mois pour préparer le costume du marié. Exclu qu’un garçon de bonne famille ne fasse pas un métier d’homme ! Il est donc devenu employé de banque à Argos. Mais il n’a jamais renoncé à sa passion et a monté, de toutes pièces, un atelier de couture et de broderie destiné à l’entretien et à la reproduction de costumes traditionnels, costumes portés par les groupes de danses folkloriques, principalement celui de la Fondation du Folklore du Péloponnèse.

Il avait étudié (en autodidacte et avec l'aide de Mme Ioanna Papandoniou, la fondatrice du musée) les costumes de toutes les régions de la Grèce, les tissus et les techniques utilisées. Il se faisait fort de reproduire à l'identique ces costumes et n'hésitait pas à faire appel à une tisseuse, s'il ne trouvait pas le tissu nécessaire à la confection, d'une pièce.

J'en ai passé des heures à essayer de l'imiter et le premier mot de broderie que j'ai appris est ξηλωσε το ! ce qui veut dire "découds-le !" Mais à force de patience, de sa part aussi, d'ailleurs,  j'y suis arrivée !

Costume de Desfina

Mais Kostaki c'était aussi un homme au grand coeur, un homme drôle, un homme qui aimait les jeux de mots (il connaissait par ailleurs parfaitement le français, y compris l' argot), un homme sur qui tout le monde pouvait compter, un homme que tout le monde connaissait et appréciait. 

Je lui dois d'avoir passer les meilleurs moments du début de ma vie à Nauplie. 

Aujourd'hui j'ai perdu un ami, aujourd'hui j'ai perdu un grand frère.

samedi 26 mai 2012

Photo de la semaine (22)

Du plaisir des balades en bord de mer

Nauplie - Arvanitia-Karathona

Participent à la "photo de la semaine" : 







Si vous voulez vous joindre à nous et  participer dès la semaine prochaine, il suffit de publier, le samedi, une photo prise - si possible - dans la semaine, d'y ajouter le petit logo et un lien sur mon blog de manière à permettre à vos visiteurs de découvrir les autres participants.  Envoyez-moi un MP pour que je puisse vous ajouter à la liste.

lundi 21 mai 2012

Le pistachier


Qui dit apéritif grec, dit pistaches. Et qui dit pistaches, dit forcément pistachier.

Champ de pistachiers (Aghios Thomas)

Je dédie ce billet à Gine qui n'a pas pu les photographier, lors de sa venue à Nauplie, le champ que l'on connaissait ayant été clôturé. 

Dimanche dernier, je suis donc partie à la recherche du pistachier perdu et j'en ai trouvé une plantation du côté d'Aghios Thomas, sur une petite route agricole suffisamment éloignée du trafic pour que le propriétaire n'ait pas eu besoin de la protéger.

En ce moment, les fruits commencent à se former et si l'amande est minuscule à l'intérieur de sa cosse,  les grappes sont bien dessinées.



Il ne manque plus que l'odeur qui viendra à maturité.



En consultant Wikipedia, j'ai appris que c'est grâce au pistachier que, aux environs de 1700, Sebastien Vaillant, découvrit et démontra la sexualité des plantes, à savoir la présence nécessaire d'un arbre mâle au côté d'un arbre femelle pour permettre la pollinisation.

Si je consomme les pistaches torréfiées à l'apéro, je les aime également verte, notamment pilées, en garniture  de desserts moyen-orientaux.

samedi 19 mai 2012

Photo de la semaine (21)

ΚΟΚΤΕΙΛ OU PLUTÔT COCKTAIL

La dernière acquisition pour mon jardin, un rosier particulièrement généreux


Participent à la "photo de la semaine" : 




Si vous voulez vous joindre à nous et  participer dès la semaine prochaine, il suffit de publier, le samedi, une photo prise - si possible - dans la semaine, d'y ajouter le petit logo et un lien sur mon blog de manière à permettre à vos visiteurs de découvrir les autres participants.  Envoyez-moi un MP pour que je puisse vous ajouter à la liste.

vendredi 18 mai 2012

Poulie

Cette poulie que je vois depuis plusieurs mois accrochée à un poteau sur le parking près de chez moi, m'a toujours intriguée.




L'autre jour, j'ai eu le fin mot de l'histoire. Mes voisins sont astucieux !




Cela leur évite de porter leurs courses dans le dédale de  ruelles et d'escaliers qu'ils doivent emprunter pour rejoindre leur maison.


Et vérification faite, rien ne manque !



lundi 14 mai 2012

Néféli - la nue.... le nuage

Vous vous en êtes certainement rendus compte, j'adore les chats, et depuis que mon Amartia est partie, j'ai un oeil sur ceux qui rôdent dans le quartier pour en adopter un nouveau. Et bien ça y est, j'ai trouvé.


Je craque pour cette petite chatte grise, qui a l'air bien tranquille comme ça, mais qui est encore très craintive et que je vais devoir apprivoiser petit à petit. Je l'appelle Néféli, ce qui en grec veut dire, la nue (le nuage en plus poétique).

Le plus simple, pour lui donner confiance, c'est bien sûr les croquettes. Je déplace tous les jours la gamelle un peu plus à l'intérieur de la maison et ça marche. 


Elle commence à venir quand je l'appelle, mais elle ne reste pas bien longtemps et au moindre bruit, elle se cache. 

samedi 12 mai 2012

Photo de la semaine (20)

Port d'attache

Miloi (28.04.2012)


Participent à la "photo de la semaine" : 




Si vous voulez vous joindre à nous et  participer dès la semaine prochaine, il suffit de publier, le samedi, une photo prise - si possible - dans la semaine, d'y ajouter le petit logo et un lien sur mon blog de manière à permettre à vos visiteurs de découvrir les autres participants.  Envoyez-moi un MP pour que je puisse vous ajouter à la liste.

samedi 5 mai 2012

Photo de la semaine (19)

Brouillard ? Non, nuage de sable venu de Libye

Méthoni (2.5.2012)

Participent à la "photo de la semaine" : 






Si vous voulez vous joindre à nous et  participer dès la semaine prochaine, il suffit de publier, le samedi, une photo prise - si possible - dans la semaine, d'y ajouter le petit logo et un lien sur mon blog de manière à permettre à vos visiteurs de découvrir les autres participants.  Envoyez-moi un MP pour que je puisse vous ajouter à la liste.