dimanche 19 février 2017

Exécution


Moment de tristesse, la semaine dernière. Mon voisin a décidé de couper définitivement le bougainvillier qui faisait face à ma terrasse. Il avait gelé et à mon grand désespoir, il ne lui a laissé aucune chance de se refaire.

Nauplie, (10.02.2017)

Désormais la façade sera nue. 



Il est vrai qu'il l'avait bien endommagée, mais tout de même ! C'était quand même plus beau ainsi

Nauplie (11.05.2010)

Il ne me reste plus qu'à espérer qu'il s'ennuiera lui aussi et qu'il en refera pousser un autre, mais d'ici à ce qu'il ait cette taille...

10 commentaires:

  1. Oh quel dommage! Je me souviens très bien combien elle était belle! Il aurait vraiment pu attendre d'être sûr qu'elle ne repartirait pas! Je comprends combien tu dois être désolée.

    RépondreSupprimer
  2. Il peut peut être repartir du pied si toutefois il en a encore un...

    RépondreSupprimer
  3. Je ne peux me résoudre à couper un arbre !

    RépondreSupprimer
  4. je partage avec toi ton deuil mon dieu que tu dois être triste et ce fushia d'amour qui illuminera plus ton coeur. heureusement en ton coeur il vivra toujours et avec nous aussi je t'embrasse tèrs fort

    RépondreSupprimer
  5. Oh! Tu subis de plein fouet cette perte! Dommage, c'était un paravent toujours fleuri qui te cachait l'immeuble... Il va falloir patienter maintenant - s'ils le remplacent!

    RépondreSupprimer
  6. Je pense comme Martine mais, c'est sûr en attendant qu'il reprenne cette ampleur il va falloir du temps.
    Bises

    RépondreSupprimer
  7. Ce bougainvillier était vraiment superbe. Quel dommage.

    RépondreSupprimer
  8. a toi je vois tes passages , je te remercie de ton petit mot.
    un commentaire c'est ni plus ni moins que le ressenti du coeur , le reste c'est à l'auteur de savoir ce qu'il pond et tenir toujours l'attention pour donner de la place au plaisr du lecteur
    le reste c'est des chapelles
    c'est essayez d'être à servir la redemption des personnages dont nous donnons vie , et surtout de rendre aussi la complexité du labirynte traverser et tendre des petites perches à celui qui est dans un point de sa traverser de héro alors prendre simplement ce qui est contenant pour chacun
    et un bisou c'est le coeur qui parle

    je te remercie toi et les autres m'ont redonné l'envie de me battre avec et contre l'ombre de moi pour continuer ce qui est devenue ma vie , mon autre ,

    encore bisous à ton bougainvillier...
    ce doit être dure pour toi de passer devant le jardin...

    je t'embrasse fort

    RépondreSupprimer
  9. Gelé, en Grèce ? Quand j'habitais Minorca, une des Iles Baléares, les amis restés au pays croyaient qu'il faisait toujours beau et chaud là-bas. Je n'ai jamais eu aussi froid qu'en Espagne. Les maisons construites sans chauffage, les murs froids. Brrr.

    RépondreSupprimer
  10. A Minorca aussi les bougainvilliers étaient magnifiques. Tristesse pour le tient. Il repoussera.

    RépondreSupprimer